Le Pé Descaous chez Yannick Lamazou à Lucq de Béarn

Le FIEP (Fonds d'Intervention Eco-Pastoral, Groupe Ours Pyrénées) organisait, ce dimanche 18 décembre, une journée portes ouvertes, chez Yannick Lamazou, pour promouvoir à la fois le fromage fermier traditionnel labelisé Pé Descaous et la cohabitation avec les derniers plantigrades béarnais. Yannick Lamazou nous conviait à découvrir sa production sur son exploitation familiale bâtie sur les hauteurs de Lucq-de-Béarn.

par Christian Bacque

Le Pé Descaous chez Yannick Lamazou à Lucq-de-Béarn
Pé Descaous, la marque des bergers, l’empreinte de l’ours

Quartier Cap de Layou (à quelques km de Lucq-de-Béarn) - Je suis arrivé ce dimanche matin, après bien des circonvolutions dans le dédale des petites routes du piémont béarnais, sur le chemin des crêtes où réside Mr Lamazou. La vue sur les montagnes pyrénéennes et les vallons de la campagne environnante est splendide. Je pensais que le rendez-vous allait être confidentiel, mais il y avait déjà pas mal de voitures stationnées.

Les visiteurs sont accueillis sous un chapiteau qui nous réchauffe de l’ambiance hivernale extérieure. Le FIEP y a installé une exposition sur les pâturages de montagnes. On peut déguster du fromage de Pays, de la garbure, et des vin locaux du Jurançonnais et de Moneinchon. Yannick Lamazou et sa famille coupent, pèsent et vendent le fromage Pé Descous qu'ils fabriquent.

"Pé Descaous" est un surnom donné à l’ours. Il signifie "celui qui va-nu-pieds". Il a pour origine un conte de la tradition orale des Pyrénées que tous les bergers connaissent : "Petit-Jean de l’Ours". A travers la présence du plantigrade dans ces grands espaces, ce fromage généreux porte en lui la part du mystère que les Pyrénées délivrent à notre imaginaire.

« Pé Descaous est le fromage fermier de qualité produit dans la pure tradition béarnaise. Il est fabriqué par les bergers transhumants dans la zone fréquentée par les ours bruns pyrénéens. Tous les Pé Descaous sont produits selon un cahier des charges strict : 

  • Brebis de races locales,
  • pas d’ensilage dans l’alimentation,
  • fabrication journalière,
  • aucun autre adjuvant que la présure et le sel n’est autorisé.

La richesse des pâturages d’altitude sur lesquels s’alimentent les troupeaux confère au fromage une saveur et une typicité uniques. » (FIEP)

Ce fromage fabriqué chaque matin en cabane d’estive. Sur sa face supérieure est moulée la trace d'une patte d’ours. Elle symbolise concrètement la volonté de cohabitation entre l’ours et le berger.

Yannick Lamazou vient d'adhérer au programme Pé Descaous. En Béarn, 12 éleveurs adhèrent à ce programme subventionné par le WWF et par l’Europe. Son adhésion est récente. Ses fromages ne portent pas encore la patte de lours, mais la prochaine production sera estampillée de la fameuse empreinte, label de qualité et d’authenticité. Toute sa production est distribuée par un grossiste.

Sans ambiguïté, Yannick se déclare pour la cohabitation. "Il est nécessaire de réintroduire à très court terme une femelle en Béarn. Si l’ours venait à disparaître, le programme et le label Pé Descaous  n’auraient plus de sens ni d’utilité." Pour peu qu’on le lui demande, Yannick Lamazou est prêt à témoigner et à s’engager en faveur d’un prochain lâcher en Béarn. Pour un producteur de fromage, c'est une prise de position courageuse. Mais il n'est pas le seul, tous les adhérents au programme Pé Descaous ont écrit au Gouvernement pour affirmer leur soutien à un lâcher d'ourse en Béran.

Cette action du FIEP n’a pas été portée sur la place publique. Yannick Lamazou parle alors des "pressions exercées par ses collègues anti-ours". Certains sont des voisins. Mais lui n'hésite pas exprimer sa position engagée pour l'ours, question de conscience et d'indépendance.

L'éleveur m'entretient ensuite de l'importance de la présence de l’ours. Pour lui, "la nature sauvage est complémentaire des paysages dessinés par le pastoralisme". Il trouve nécessaire de promouvoir davantage la cohabitation par des aides spécifiques destinées aux bergers ou éleveurs qui apportent la preuve de ce soutien à l'ours et participent au programme Pé Descaous. Pour lui, les adhérents répondent ainsi à une vision éthique du pastoralisme, du métier de berger, de la culture et du patrimoine naturel Pyrénéen.

Où se procurer le fromage pur brebis Pé Descaous de Yannick Lamazou ?

  • En saison, à sa cabane en Vallée d’Aspe sur l’estive du Baralet à Borce.
  • Chez lui (quartier Cap de Layou à Lucq-de-Béarn), de préférence après 17h, quand il a fini son travail avec les bêtes.

Vous pouvez aussi commander par téléphone (06.11.41.69.41 ou 05.59.21.44.04). Yannick Lamazou est aussi producteur de miel des Pyrénées (miel toutes fleurs ou miel de bruyère) et d'agneaux de lait. Comme il travaille aussi à la Poste, il vous enverra un colis avec les produits désirés et vous précisera les frais d'envoi. Le fromage Pé Descaous est vendu à 18,50 €/Kg.

L’an dernier, la journée Pé Descaous avait lieu chez A. Perret à Monein. L'an prochain, ce sera dans une autre des 12 exploitations qui adhèrent à l’empreinte de l’Ours.

En espérant que d’ici là, la raison et le bon sens auront enfin permis d’ouvrir la porte à la venue d’une nouvelle ourse sur le massif béarnais. Seul un tel lâcher permettra d’accompagner pour très longtemps encore le FIEP et le programme Pé Descaous, dont le noble et légitime enjeu est de faire vivre ensemble, sur la même montagne, les bergers et les ours.

Christian Bacque (Christb64)

Commentaires