Ardèche : un éleveur autorisé à recourir aux tirs de défense

Le préfet de l’Ardèche vient par un arrêté du 19 octobre d’autoriser un éleveur à recourir aux tirs de défense contre le loup en cas d’attaque de son troupeau. Jusqu’à présent, seuls les tirs d’effarouchement avaient été autorisés.

Ces tirs de défense pourront avoir lieu de jour comme de nuit, à proximité immédiate du troupeau de l’éleveur concerné, situé sur la commune de Cellier-du-Luc. Ils peuvent être réalisés du 19 octobre au 9 novembre. Les tirs de défense ne peuvent être réalisés que par une personne à la fois, détentrice d’un permis de chasse en cours de validité.

Commentaires