Lozère : Pas de bras pas de chocolat !

Badaroux est une petite commune située en Lozére, en bordure du Parc National des Cévennes...

Les agriculteurs du village crient "Haro sur les sangliers qui saccagent les plantations à l'orée du village."

" Les agriculteurs se fâchent et le font savoir devant la recrudescence des dégâts que subissent leurs champs. Une véritable horde de sangliers, car cela ne peut être le fait d'un seul animal. Une parcelle de blé d'environ un hectare a été saccagée en bordure de la route du Born.  Le propriétaire a alerté la Diane du Gévaudan et également la Fédération des chasseurs de la Lozère.

Il est évident que ce gros gibier, même s'il est chassé sans répit, se déplace souvent la nuit, ce qui le rend très difficile à débusquer.

Autrefois, dans les campagnes, les chasseurs tiraient sur des lièvres, lapins, perdrix. Et quand ils tuaient un sanglier, c'était un véritable exploit. De nos jours, ce n'est plus le cas. Cette chasse est devenue un vrai sport, il y a du sanglier un peu partout qui n'hésite pas à s'approcher des villages, des parcs d'enfants et entre même dans la cour des écoles.

Le sanglier devient un fléau pour les agriculteurs en particulier, et c'est évident que ces derniers voient rouge quand ils constatent leur récolte saccagée. Bien sûr, il y a les assurances, les dédommagements des fédérations de chasse. Il y a sûrement d'autres solutions pour limiter le nombre de ces prédateurs. Une laie, femelle du sanglier, met bas une fois par an, de trois à six marcassins.

Les laies, élevées dans des parcs, un peu partout en France, font trois à quatre portées par an. Il faut espérer que les fines gâchettes régleront le problème en éliminant le plus possible de ces bêtes devenues nuisibles, pour que les agriculteurs retrouvent le sourire. En Lozère, on ne crie pas au loup pour le moment, mais haro sur les sangliers ! "

Les agriculteurs de Badaroux ne peuvent malheureusement pas compter sur les spécialistes de la Nature du Parc National des Cévennes. Dommage, dommage, car pour le sanglier, il existe des prédateurs naturels.

Commentaires