Jean des loups

Vous connaissez "Jean de l'Ours", mais "Jean des loups" ?

Après La Chasse Gallery, voici un autre extrait de l'album "Bestiaire" (1979) du groupe Malicorne qui a popularisé en France le folk-rock, et qui a remis au goût du jour le répertoire folklorique médiéval des régions, en mélangeant avec bonheur instruments anciens et électriques. Le travail sur les voix, souvent à capella ou à l'unisson contribue à en faire de véritables instruments à part entière. Voix: Gabriel Yacoub.

Jean Des Loups


En allant à Montpellier

Passant par Saint-Martin de Londres

Par un bois je suis passé

Qu'on disait Bois de la Valette




Mais quand la nuit est tombé

J'ai trouvé l'herbe qui égare

Je n’savais plus ou j’étais

Lorsque la lune a été haute




Refrain

Un loup grand comme un homme

Un homme noir comme un loup

Je les suis, je les mène au son du violon


 (bis)

Alors j'ai vu un grand feu

Tout au mitant d'une clairière

Il y avait cent et vingt loups

Qu' étaient assis sur leur derrière




Quand je me suis approché

Ils grondaient en grattant la terre

Mais un chant les a calmés

Et c'est Jean de loups qui s'avance




Il m'a salué poliment

En disant de venir m'asseoir

Il m'a parlé gentiment

C'est pour raconter ses histoires




Cent_et_vingt_loupsQuand je suis arrivé

De la paille dans mes souliers

Ma vie j'ai du gagner 

En faisant le ménétrier



En rentrant d'une assemblée

Un grand loup j'ai rencontré

Avec un air faire trembler

Tout à l'ombre d'un noyer

Il s'est mis me parler

Et mes deux mains a léchées

Avec lui j'ai du marcher

Prenant garde de ne pas tomber



Dans ce bois il m'a mené

Un oiseau de chaque coté

Trois sorcières sur un bûcher

Trois pénitents à chanter



Ses frères il m'a présentés

Et moi je leur ai parlé

Un hiver et deux étés

Et tous les jours de l'année
La Lune nous a donné
La faim dans nos deux côtés
Et nous seront rassasiés
Le jour du jugement dernier

oOo

Plus que quelques jours à attendre...

Commentaires