Ce qui fait mourir la faune sauvage des Pyrénées

De quoi meurent les animaux sauvages pyrénéens ?

Buses et milans empoisonnés
Buses et milans empoisonnés

Depuis 2008, le Parc national des Pyrénées a mis au point un programme de surveillance des causes de mortalité de la faune.

Les agents du Parc sont mobilisés sur cette mission susceptible de faire mieux connaître l'état sanitaire de la faune et l'impact des activités humaines. Il permet aussi de surveiller les maladies et leur éventuelle transmission au cheptel domestique ou à l'Homme.

Depuis 2009, 240 animaux appartenant à plus de 50 espèces ont pu être analysés.

Ces autopsies permettent de dégager plusieurs causes de mortalité : malgré les interdictions, on trouve toujours du lindane, carbofuran et autres pesticides particulièrement dangereux pour la santé.

Près de 20 % des mammifères analysés (visons, martres, renards, putois) sont victimes des rodonticides (tue-rongeur) et autres raticides tout comme de nombreux rapaces (buse, faucon, épervier).

Lire la suite

Commentaires