Le lynx ne chasse pas de la même manière que l’homme

La chasse est la principale cause de mortalité dans les populations d’ongulés sauvages en Europe. Elle a donc sans conteste des conséquences sur la biologie des espèces. Par ailleurs, la communauté scientifique s’interroge de plus en plus sur les possibles effets secondaires engendrés par les prélèvements artificiels. Afin de comparer ceux-ci avec la mortalité naturelle, une étude a mis en évidence les différences en terme d’étendue de prélèvement, d’âge et de sexe des individus prélevés, de distribution spatiale et temporelle des prélèvements humains comparés à la prédation par le lynx (Lynx lynx) dans une population de chevreuil (Capreolus capreolus).

Comparé à l’humain, le lynx tue moins de faons et de chevrillards que d’adultes. Parmi les adultes, il prélève plus de femelles. Proportionnellement, le lynx s’attaque également plus souvent à des animaux en moins bonne santé. Le nombre moyen de chevreuils tués par an par le lynx est de 47,8 et est bien inférieur au prélèvement réalisé par l’homme dans la même région. Si le nombre d’animaux prélevés par l’homme augmente avec la densité de population, il n’en est rien concernant le lynx. L’étude montre également que les différences entre prélèvements par l’homme et mortalité naturelle varient fortement d’une région à l’autre de l’Europe.

Par conséquent, afin d’éviter les effets secondaires d’une sélection artificielle sur les populations d’ongulés sauvages, les auteurs préconisent de varier les pratiques de chasse. Ils mettent également en évidence l’importance du rôle de la prédation naturelle pour tamponner les effets des prélèvements humains. [S.P.]

Krofel M., Jerina K., Kljun F., Kos I., Potocnik H., Razen N., Zor p., Zagar A. [2013]. Comparing patterns of human harvest and predation by Eurasian lynx Lynx lynx on European roe deer Capreolus capreolus in a temperate forest. European Journal of Wildlife Research : published online 27/06/2013 (11 p., 2 fig., 4 tab., 69 réf.)
Source : Forêt wallonne


Commentaires