Collision entre une voiture et un loup entre Hyères et Toulon

Une interprétation farfelue des faits par le préfet du Var. La préfecture a signalé qu’un loup a été percuté par une automobile sur l'autoroute A570 entre Solliès-Pont et la Crau, dans la nuit du 4 au 5 janvier. 


Le corps de la bête imprudente, 3 à 4 ans, 29 kg, (surnuméraire pour le préfet), a été confié à l’ONCFS. Il sera autopsié par le laboratoire vétérinaire de Draguignan qui effectuera également une analyse génétique pour essayer d'identifier l'animal.

Les loups se déplacent sur de grandes distances et les réseaux routiers ou férés français sont assez denses: les collisions entre loups et véhicules ne sont donc pas rares.

Laurent Cayrel, préfet du Var
Laurent Cayrel, préfet du Var

Le préfet du Var, manichéen, soucieux de sa réputation y voit lui “la nécessité de maitriser la prolifération des loups dans le département”. Or des collisions ce sont toujours produites en France depuis le retour du loup, même lorsqu’ils étaient peu nombreux, voire rares.

Cet accident est donc pour le préfet, Laurent Cayrel, l’occasion de rappeler “qu’il y travaille". Un peu de “com” à charge ne pouvant nuire à son image, auprès du monde rural, après l’arrêt du tribunal administratif de Toulon qui, mi-décembre, avait renvoyé dans les cordes le préfet et son arrêté du 22 novembre autorisant le tir de loups dans son département pour cause de “zone de tir autorisée trop large” et de “manque de cohérence entre la zone de tir et la zone de pâturage concernée par les attaques". 

En voulant satisfaire les opposants les plus bruyants à Canis lupus, les préfets français n'hésitent pas à prendre des "libertés" avec la loi, ce que ne manquent pas de leur rappeler les tribunaux, presque à chaque fois (ils vont finir par y arriver) que les APE (associations de protection de l'environnement) dénoncent les interprétations trop larges de textes pourtant précis. N'est ce pas pourtant le rôle des préfets que de faire RESPECTER la loi ?

Travailler c'est bien, réfléchir avant de parler, c'est bien aussi. Est-ce que Laurent Cayrel, préfet du Var, va déclarer lors de la prochaîne colision entre une voiture et un vélo que les cyclistes sont trop nombreux dans le Var, voir prolifèrent ou pulullent et que donc il serait utile de les réguler? Non, il serait ridicule, il l'est. Mais, contrairement aux pastoraleurs, les loups de votent pas.

"J'y travaille"

Le préfet du Var Laurent Cayrel a signé un nouvel arrêté de tir de prélèvement le 20 décembre dernier. Il concerne à nouveau la zone du camp militaire de Canjuers. Petite précision : dans le Var, sauf météo exceptionnelle, les troupeaux ne sont pas rentrés à la bergerie durant l’hiver.

L’arrêté autorise le tir d’un loup, réalisable entre le 3 janvier et le 2 février 2014. Le tir peut être réalisé lors de battues au grand gibier mais avec la présence systématique d’un agent de l’ONCFS ou d’un lieutenant de louveterie.

Réaction

Cas de mortalité du loup en France en 2014

  1. 5 janvier 2014 - La Crau (Var) -> Collision routière (analyse toxicologique en cours)

Mort naturelle : 0
Collision routière / ferrovière : 1
Empoisonnement : 0
Tir illégal / braconnage : 0
Tir officiel / Prélèvement : 0
Total : 1
Total comptabilisé dans le plafond du Plan Loup : 0
(en attendant le résultat des analyses toxicologiques)

 

Commentaires