Le loup en France au vingtième siècle

Le loup en France au vingtième siècle par Jacques BaillonIl est communément admis que le loup disparut de notre pays « peu avant la dernière guerre mondiale » . Pourtant, de nombreux témoignages, relevés dans la littérature ou dans les journaux locaux suggèrent que « Canis lupus » fréquentait probablement encore diverses régions de France entre les années 1940 et 1990. Quelques années seulement avant leur retour officiel des loups se firent d’ailleurs remarquer dans les Vosges, en Lozère, dans les Alpes Maritimes.

Echappant au fusil, aux battues ou au poison, l’espèce aurait-elle survécu discrètement ici où là jusqu’à sa spectaculaire réapparition, une cinquantaine d’années après, dans le Mercantour? Ou au contraire, a-t-elle effectivement été éradiquée aux alentours des années 30?

Classées par années (de 1900 à 2000) et par départements, les données bibliographiques réunies ici resteront, pour la plupart, à jamais invérifiables. Elles peuvent néanmoins fournir quelques pistes pour initier ou approfondir des recherches régionales. « On crie toujours le loup plus grand qu’il n’est » disait un vieux proverbe . On ne peut donc exclure que quelques erreurs d’identification se soient produites : le fauve véhicule tant de fantasmes !

Un livre de Jacques Baillon.

Commentaires