Prédation: moins de 7 brebis par ours dans les Pyrénées

7 brebis pour chaque ours en 2013
7 brebis pour chaque ours en 2013

Dommages d'ours en 2013 : diminution de 37%. Chaque ours pyrénéen prédate en moyenne 6,8 ovins !

La Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de la Région midi-Pyrénées a communiqué le bilan des dommages d'ours sur le massif des Pyrénées françaises en 2013. La note reprenant les chiffres annuels a été établie pour les dommages d'ours à partir des informations fournies par les Directions Départementales des Territoires du massif et le Parc National de Pyrénées.

Rappel : sur l'ensemble du massif des Pyrénées, le pastoralisme concerne :

  • 6 000 exploitations pastorales,
  • 1 290 estives,
  • 100 000 bovins,
  • 570 000 ovins et
  • 14 000 équins.
  • Les estives couvrent une surface de 550 000 hectares dont 70% situées en zone Natura 2000*.
Bilan-dommage-ours-2013
1- Lorsque les éléments techniques en présence montrent que l'ours est ou semble responsable du dommage
2 - Les CIDO (Commissions Indemnisation des Dommages Ours) départementales examinent l'opportunité d'une compensation pour les dommages incertains.

 

Comparatif-20063-2013-chiffres
1 - Lorsque les éléments techniques en présence montrent que l'ours est ou semble responsable du dommage.


Les dommages imputés aux ours diminuent cette année avec 171 animaux indemnisés sur le massif des Pyrénées françaises. Ces dommages ont eu lieu principalement sur les départements de l'Ariège et des Hautes-Pyrénées et en grande majorité sur une douzaine d'estives. (NDLB : Il serait intéressant de les identifier et de connaître les moyens de protection mis en place, s'il y en a!)

Sur le département de la Haute-Garonne, on peut remarquer que les dommages sont en forte régression et ce, malgré une zone de grande présence ursine. Sur certains secteurs de ce département, l'utilité d'un gardiennage lié à l'utilisation de chiens de protection et à un regroupement nocturne systématique des bêtes a pu être démontrée. Par ailleurs il n'y a eu aucun dégât d'ours en 2013 sur les départements de l'Aude et des Pyrénées-Orientales.

Le nombre de dossiers enregistrés est relativement stable depuis 2010. En revanche, cette année le nombre de dossiers imputables à l'ours a sensiblement diminué. En parallèle les dégâts sur ruchers ont quasiment disparu pour la seconde année consécutive avec 2 ruches indemnisées.

Enfin l'évolution de la population d'ours continue de montrer une dynamique lente mais croissante, essentiellement concentrée sur le secteur des Pyrénées Centrales (Ariège, Haute-Garonne). Le secteur des Pyrénées Occidentales (Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques) reste un noyau isolé, composé de deux individus mâles. En 2013, le réseau ours brun de l'ONCFS et nos partenaires espagnols et andorrans ont pu détecter 25 ours sur l'ensemble du massif pyrénéen.

(*) http://www.europe-en-midipyrenees.eu/web/Europe/4142-le-soutien-de-l-union-europeenne-au-pastoralisme-dans-les-pyrenees.php

Comparatif-20063-2013-graphique

 Comparatif-20063-2013-graphique2

Commentaires