Piros va tomber sur un os

Le projet PIROSLIFE proposé par la "Generalitat de Catalunya" a été accepté par la Commission européenne

Ours-baculum
Un baculum, l'os pénien de l'ours

La Commission Européenne vient d'approuver le programme de réintroduction d'un ours dans les Pyrénées espagnoles et va apporter son soutien financier via le programme Life+. (ici)

Alors que du côté français le gouvernement ne sait que faire de la patate chaude et tergiverse sur la nécessité de réintroduire ou pas des ours dans les Pyrénées, malgré les différents rapports scientifiques et la plainte déposée à la commission européenne, le dossier avance, un peu, côté espagnol.

La commission européenne vient en effet de donner son feu vert au financement (via le programme Life+, un outil qui finance les projets écologiques), du programme de réintroduction d'un ours mâle dans le Val d'Aran, présenté par le ministère de l'agriculture de Catalogne. ce programme a pour but d'introduire un nouveau mâle reproducteur pour remplacer PIROS, le père de la grande majorité des oursons nés dans les Pyrénées (et parfois père, grand père et arrière grand père...)

Au total, le programme coûtera 2,43 millions d'euros dont 75 % seront financés par les fonds européens. Côté espagnol, on estime qu'il faut renforcer la population d'ours dans les Pyrénées centrales, évaluée actuellement à une vingtaine d'ours, majoritairement côté français. Une procédure d'information et de concertation avec la population va maintenant pouvoir s'ouvrir. 

Piros va tomber sur un os...

Commentaires