Savoie: Un loup abattu sur la commune de Saint-André

Ce jeudi 15 mai 2014 peu après minuit, un loup mâle adulte a été abattu sur la commune de Saint-André (Savoie) par un lieutenant de louveterie.

Saint-André Les champsSaint-André (une commune du Parc national de la Vanoise) est situé dans la vallée de la Maurienne, à 4 km de Modane. Le loup a été prélevé dans le cadre d’un « tir de défense » qui fait suite à un arrêté préfectoral autorisant un éleveur à y avoir recours en vue de la protection de son troupeau contre la prédation.

Conformément à cet arrêté, un lieutenant de louveterie effectuait pour la troisième fois une surveillance près du troupeau regroupé dans un parc de nuit situé à proximité immédiate d’habitations, au lieu dit « Les Champs ». L'éleveur venait de subir une attaque sur son troupeau la nuit précédente. Le lieutenant de louveterie désigné comme tireur sur l’arrêté a observé une première fois et furtivement l’animal le mercredi 14 mai au soir vers 21 heures. Avec la personne l’accompagnant pour éclairer à l’aide d’un phare portatif. Il observe à nouveau le loup vers 22 heures 30 sans pouvoir réussir à tirer. A minuit vingt, alors qu’ils attendent dans un véhicule stationné en bordure du parc, le loup se montre pour la troisième fois. Le tir rapide touche l’animal au thorax. Le loup s’écroule sur place.

L’Office National de la Chasse et de la Faune sauvage a été avisé du tir et un agent à rejoint le lieutenant de louveterie sur les lieux. Il a constaté la présence du cadavre du loup à l’intérieur du parc de nuit électrifié où sont regroupés des moutons.

Le loup a été tiré à une distance d’environ 30 à 35 mètres. Il s’agit d’un loup mâle adulte présentant un impact de projectile ayant traversé le thorax. Les traces de sang relevées confirment que l’animal a bien été abattu sur place. Le registre, tenu à jour a été contrôlé par l’agent. Le cadavre a été pris en charge par l’agent de l'ONCFS pour être déposé au Laboratoire départemental d’analyses vétérinaires de la Savoie.

D’après les éléments recueillis sur place, cet animal aurait été observé à de très nombreuses reprises sur cette commune depuis le mois de janvier.

 

Cas de mortalité du loup en France, après l'arrêté du 16 mai 2013 qui couvre la période du 15 mai 2013 au 30 juin 2014 (plafond de 22+2 loups éventuels)

  1. 18 juin 2013 - Duranus (Alpes-Maritimes 06), une louve, Tir de prélèvement => Décompté 1er. (Les louveteaux éventuels ne sont pas décomptés).
  2. 19 aout 2013 - Caussol (Alpes-Maritimes 06), un loup mortellement blessé (non retrouvé), Tir de prélèvement => Décompté 2ème.
  3. 21 septembre 2013 - Saint-Etienne-de-Tinée (Alpes-Maritimes 06), un loup mortellement blessé (non retrouvé), Tir de prélèvement => Décompté 3ème.
  4. 22 septembre 2013 - Beuil (Alpes-Maritimes 06), loup, Tir de prélèvement => Décompté 4ème.
  5. 28 septembre 2013 - Montricher-Albanne (Savoie 73), loup, Tir de prélèvement => Décompté 5ème.
  6. 1er décembre 2013 - Camp de Canjuers (Var 83), loup, Tir de prélèvement => Décompté 6ème.
  7. 2 décembre 2013 - Arvieux (05) collision, empoisonnement => Décompté 7ème.
  8. 8 décembre 2013 - Belvédère (Alpes-Maritimes 06), loup, Tir de prélèvement => Décompté 8ème.
  9. 4 janvier 2014 - La Brigue (Alpes-Maritimes 06) collision, empoisonnement => Décompté 9ème.
  10. 5 janvier 2014 - La Crau (Var 83) -> Collision, Pas décompté (analyse toxicologique en cours)
  11. 17 janvier 2014 - Saint-Michel-en-Maurienne (Savoie 73), Collision. Pas décompté (analyse toxicologique en cours)
  12. 31 janvier 2014 - Coole (Marne 51) tir illégal/braconnage => Décompté 10ème.
  13. 23 avril 2014: Saint-Jeannet (Alpes-Maritimes 06) collision, empoisonnement => Décompté 11ème.
  14. 12 mai 2014 : Abriès (Hautes-Alpes 05) Collision. Pas décompté (analyse toxicologique en cours)
  15. 15 Mai 2014 - Saint-André (Savoie 73) - loup, Tir de défense => Décompté 12ème.
  • Mort naturelle : 0
  • Collision routière/ferrovière : 2
  • Non décomptés car en attente des résultats toxicologiques : 3
  • Empoisonnement : 3
  • Tir illégal/braconnage : 1
  • Tir de prélèvement (officiel) : 7
  • Tir de défense (officiel) : 1

Total : 15 loups morts
Total décompté actuellement du
plafond
: 12 (en attendant le résultat des analyses toxicologiques)

Merci à DF.

Loups détruits durant une période donnée : L'administration effectue le suivi du nombre de loups détruits sur la période de validité des arrêtés fixant le nombre total maximum de spécimens de loups dont la destruction pourra être autorisée. Si on prend par exemple l'arrêté du 16 mai 2013 fixant le nombre maximum de spécimens de loups (Canis lupus) dont la destruction pourra être autorisée pour la période 2013-2014 : il fixe à 24 le nombre de loups qui peuvent être détruit entre sa date de publication et le 30 juin 2014. Le suivi se fait donc sur la période 16 mai 2013 au 30 juin 2014.

Empoisonnements : S'agissant des cas de mortalité par empoisonnement, ils sont indiqués sur le site officiel du loup. L'ensemble des loups retrouvés morts font l'objet d'une autopsie pour connaître l'état sanitaire du loup et identifier les cause de la mort (vieillesse, maladie, accident, tir illégal, empoisonnement...). Un empoisonnement peut expliquer directement la mort ou peut provoquer une diminution de la vigilance du loup et le prédisposer à un accident dont il n'aurait pas été victime dans un état normal. Dans les 2 cas, le loup retrouvé mort est décompté.

Mortalité accidentelle : Les loups morts, accidentellement (sans preuve d'empoisonnement) ou naturellement, ne sont pas décomptés.

Plafond : Le nombre maximum de spécimens de loups dont la destruction peut être autorisée est déterminé, entre autre, au regard de l'évolution de la population des années précédentes.

Commentaires