Bouquetins: Segolène Royal prône un abattage total pour assainir le massif du Bargy

Plus de tartiflette ni de reblochon cette année

Plus de tartiflette ni de reblochon
cette année

La ministre de l'écologie "souhaite protéger la qualité des productions du terroir."

Samedi 6 septembre, une cinquantaine de défenseurs des bouquetins du Bargy ont manifesté hier à St-Gervais lors de la venue de la ministre de l'Ecologie.

Après les dernières prises de possition de Ségolène Royal : absence de réintroduction d’ours dans les Pyrénées, tirs généralisés sur les loups avec participation des chasseurs, effarouchement des vautours..., les défenseurs de la Nature attendaient les propos de la ministre avec assez peu d’optimisme. Ils n’ont pas été déçu...

"Le problème de la brucellose est limité au massif du Bargy, 300 animaux sont concernés. Ce sont eux qui posent problème" a-t-elle indiqué. "Je souhaite protéger la qualité des productions du terroir donc il faut assainir le massif et nous prendrons les mesures qui s’imposent et que dans un second temps, la réintroduction du bouquetin se fasse sur un territoire assaini."

Assainissement, réintroduction. Pour les défenseurs de la nature, opposés à l’abattage de toutes les bêtes, le message de la ministre a été clair. "Assainir c’est un euphémisme pour dire abattage total" regrette Jean-Pierre Crouzat, porte parole de la FRAPNA et de la LPO en Haute-Savoie. "Nous regrettons que la ministre cède aux pressions du préfet et de certains parlementaires."

Les associations estiment qu’il existe d’autres solutions à l’abattage total (une première vague d’abattage de bouquetins touchés par la brucellose avait été réalisé l’année dernière dans le massif Bargy). "Notamment un test qui permettrait de faire le tri entre les animaux contaminés et les sains" explique Jean-Pierre Crouzat.

Les associations veulent maintenant faire remonter le dossier au niveau européen. Ségolène Royal a reconnu que ce genre de décision était difficile. "Mais je ne peux pas laisser la brucellose se propager" a rappelé la ministre.  

Source  Francebleu

Commentaires