Acteur - BESCHE-COMMENGE Bruno

L'ASPAP et la linguistique

Utiliser le mot juste pour désigner le bon concept ne semble pas être une priorité pour les cadres de l’ASPAP.L’ASPAP cherche cet été à montrer que le « Grand prédateur s’acharne sur les chevaux ». Autant rallier d’autres éleveurs pyrénéens à leur cause et leur haine de l’ours.On est habitué aux attaques que porte l’association ultrapastorale au travail des techniciens

Apprenons le réalisme économique avec l’Aspap

Introduction Bruno Besche Commenge a encore frappé. Le linguiste de l’ASPAP, spécialiste des « races à petits effectifs » est la tête pensante de l’ASPAP : Association de Sauvegarde du Patrimone d’Ariège Pyrénées (Les autorités départementales ont décidé de rajouter « Pyrénées » derrière le nom du département, parce que l’Ariège, personne ne savait très bien où c’étai

Dans le coeur de Louis Dollo ne bat plus que la rumeur

"Trois ours lâchés dans les Pyrénées aragonaises en Espagne?" titre dans sur son site presque à l'abandon. Une phrase affirmative démentie par le point d’interrogation final et par la suite. J'appelle de mes voeux les espagnols à venir au secours de l'ours des Pyrénées !Reprenons cet article exemplaire des méthodes de Louis Dollo pour propager des rumeurs : imprécisions, absences de sources,

Ensauvagement ou élevage de subventions?

... Bruno Besche-Commenge : « Il faut savoir ce que l'on veut. Soit on entend ensauvager le massif des Pyrénées. Soit on souhaite préserver l'élevage dans des conditions normales, avec des aliments naturels et non du soja transgénique. On le voit, la reproduction des ours n'est pas assurée génétiquement, pour faire vivre la population, il faut continuer les réintroductions. »

Nouvelles menaces de l'ADDIP

De nouvelles menaces lors du conseil d’administration de l'ADDIP, hier à Tarbes.

Les ultrapastoraux de l'ADDIP ne décolèrent pas parce que le Conseil National de la Protection de la Nature a donné un avis favorable au lâcher d'une ourse en Béarn à l'unanimité ! Y compris le ministre de l'Agriculture ! Le linguiste pastorâleur de service, Bruno Besche-Commenge y va de n

ASPAP Nouvel appel au braconnage de prédateurs

De nouveaux propos scandaleux ont été tenus lors de l’AG de l’ASPAP. Bruno Besche-Commenge “sort son fusil oratoire” décrit La Dépêche : « Si vous voulez régler le problème du loup, ne comptez pas sur Dieu ou sur ses saints. Ne comptez que sur Saint-Boumboum » (La Dépêche du 2 mai : ) « Ce qui nous inquiète surtout », explique , «c'est que parmi ces loups, il y a une femelle. Qui dit femelle

L'ADDIP menace les "traitres"

Hier, 4 février se terminait la consultation publique sur la réintroduction d'un ours en Béarn, lancée auprès de la population des Pyrénées. Philippe Lacube lance de nouvelles menaces.D’après la presse, entre 150 (La République des Pyrénées) et 250 (Sud-Ouest) personnes opposées à la réintroduction sont venues manifester aujourd’hui à Pau. Philippe Lacube, président de l’ADDIP est venu apporter

L’Ours un fauve à visage humain

"L’Ours un fauve à visage humain". Quand j'ai lu ce titre, mon sang n'a fait qu'un tour...

«L'ours est le dernier des grands fauves subsistant en Europe. Placide et solitaire, il est bien différent des bêtes sauvages vivant en hardes ou en meutes. Malin sous des dehors bourrus, il a dans son allure quelque chose d'humain, que lui donne son aptitude à se tenir debout et à marcher sur la plante de

"BBC : On prendra des mesures sur le terrain y compris sauvages"

"Avec le lâcher annoncé, "on est en situation de guerre et on va riposter", a renchéri Bruno Besche-Commenge, vice-président de l'ADDIP (photo), un regroupement d'associations et d'élus "anti-ours". "On prendra des mesures sur le terrain, y compris sauvages", a-t-il lancé." ()

Pour répondre, quelques extraits de "", d'André Cazetien.

“L’ourse n’était plus là. La mon

FNSEA - FNO : Si l'Etat ne fait pas ce que nous voulons nous retiendrons notre respiration jusqu'à ce qu'il nous arrive quelque chose!

PASTORALISME - Il y a 2 jours, j'écrivais dans : "Les opposants ont depuis toujours boycotté toutes les concertations et pratiqué avant de dénoncer le fait qu’il ne soit pas «en-ten-dus». Le refus du dialogue est devenu un mode de fonctionnement. On manifeste dans les rues. On ne négocie pas. On ne fréquente ni l’Etat, ni les écologistes qu'ils haïssent au plus haut point."

Hier, confirmation ave

Faune sauvage : deux visions divergentes

"Faune sauvage: deux visions divergentes" est le titre d’un , bien sur non signé qui paraît dans la Dépêche du Midi. L’article suscite de nombreuses réactions outragées. En voici un extrait...

«Depuis des décennies, la gestion de la faune sauvage interpelle l'ensemble des citoyens et fait l'objet de débats passionnés. Ceci étant, tous ne disposent pas toujours d'éléments permettant de se forger sereinement

Du Roc à la BBC

Ou plutôt quand BBC (Bruno Besche-Commenge) collabore avec la ligue ROC de Hubert Reeves ou de , je ne sais plus.

Voilà un truc qui m'avais échappé. La Ligue ROC a commis le site "biodiversité 2012" et l'explique ainsi...

"Ce site biodiversité 2012 est initié par la Ligue ROC et son Président Hubert Reeves. Il a pris le relais de «biodiversité 2007» ouvert en perspective des électi

ADDIP : Les zones Natura 2000 ne sont pas des espaces naturels mais des espaces anthropisés !

Je me demandais pourquoi certains guides de pays avaient soudain une poussée d'acné. Un pigeon voyageur à béret, une belge spécialité (pas le béret) vient de me fournir la réponse : l'ADDIP avait lancé un appel urgent ! Une pétition à signer avant le 15 mars à minuit ! Son texte vaut son petit pesant de

Natura2000 : les activités humaines seront soumises à enquête d'incidence

Marie Lise Broueilh : la jument de Troie pastorale

Des taupes dans les PyrénéesDans un communiqué de presse, le bureau de l’ASPP 65 informe que par arrêté ministériel du 16 août 2009, Marie-Lise Broueilh a été évincée du conseil d’Administration du Parc National des Pyrénées. Marie-Lise Broueilh avait été nommée au conseil d’administration le 15 juillet 2009 par un arrêté de nomination pris par le Ministère sur proposition du Pré

L'essorage sémantique de l'ASPP 65

L'Association de Sauvegarde du Patrimoine Pyrénéen vient d'être agréée "Association de Protection de l'Environnement" par le département des Hautes-Pyrénées.

Dans l’introduction de son livre « Petit lexique d’optimisme officiel », Armand Farrachi écrit : « Le plus grave n’est peut-être pas que les mots, comme on l’entend dire parfois n’aient plus de sens, mais qu’on leur en

L'encéphalite à tiques, l'ours et Super Berger

L'encéphalite à tiques va être le nouveau lapin que les ultra-pastoraux vont sortir de leur chapeau pour combattre l'ours des Pyrénées. je vous l'annonçais dans "".

Encéphalite à tiques :Kesako ? Un peu de culture que diable, aujourd'hui la buvette étudie des petites bêtes, les tiques, pour désamorçer la nouvelle bombe de Bruno Besche-Commenge, en réalité un pétard mouillé.

l'Encéphalite

Biodiversité à visage humain, l'hécatombe pour les abeilles

Les apiculteurs d'Ariège lancent un pavé dans la marre : la perméthrine, molécule utilisée par les éleveurs pour luter contre la FCO (Fièvre catarrhale ovine) tue les colonies d'abeilles. Sont-ce là "l'intelligence autochtone" revendiquée par Bruno Besche-commenge et les "externalités positives" créées par le pastoralisme ?

Article de la Dépêche du Midi