Acteur - LACUBE Philippe - Mac'Arel

Ultra solidarité, la honte des Pyrénées

Les ultra pastoraux lancent une souscription pour payer leurs condamnations en justice. A vos poches pigeons chéris!

Nous cassons, vous payez ! Nous ne gardons pas nos brebis, vous nous indemnisez ! Nous travaillons à perte, vous nous subsidiez ! L'Etat consulte, nous boycottons !L'Etat tient ses engagements et réintroduit des ours, nous les éliminons ! Nous ne respectons pas les lois

Les éleveurs casseurs d'Arbas condamnés

Les dix éleveurs et membres des associations opposées à la survie de l'ours dans les Pyrénées qui avaient violement manifestés à Arbas le 1er avril 2006 ont été condamnés à 6.796 € pour dégradation de biens publics.

Dix éleveurs ont été condamnés lundi 26 novembre par la cour d'appel de Toulouse à payer 6.796 euros en réparations des dégradations commises dans la commune d'Arbas (Haute-Garonne), le

Une biodiversité contrôlée et choisie : c’est le délire total !

Les ultrapastoraux de l'ADDIP (Philippe Lacube) vont demander l'aide de la FNSEA. Entre conservateurs rétrogrades, le soutien est indispensable alors que le Grenelle de l'environnement est pour eux une menace, un risque de bouleversement de leurs habitudes polluantes et non respectueuses des milieux.

Communiqué de FERUS - 11/10/07

Un manifeste contre o

ASPAP : La stratégie du monde à l'envers

Philippe Lacube désire mettre les ours dans des parcs. Réaction de Patrick Pappola à la publication dans la Dépêche du Midi d'une interview de Philippe Lacube de l'Association pour la sauvegarde du patrimoine d'Ariège-Pyrénées (ASPAP)

par Patrick Pappola, militant écologiste

ASPAP : Après la politique de la terre brûlée, il semblerait qu'en apparence, l'association protégée par

Antis-ours: la stratégie des veaux

Pourquoi les antis-ours ont-ils pris le risque de paraître ridicule en mettant sur le dos de l’ours des pertes dans un élevage ou des veaux étaient atteint de septicémie ? Que cache cette stratégie pour le moins surprenante ?

Maintenir la pression

Le lendemain 7 septembre, on attendait à Saint-Gaudens le verdict du procès des dix manifestants anti-ours, qui ava

Le Dérapage du Midi

Tentatives de remboursement: après les moutons, les veaux !

Ariège. chercherait à se faire indemniser huit jeunes bovins morts pour une cause encore inconnue dans le massif de l'Aston. Puisque en cas de doute, cela passe pour les brebis, pourquoi ne pas essayer avec les veaux. L'ours a bon dos.

La Dépêche du midi, dans son édition de ce matin publie un article

Exclure le bétail de zones à ours protégées. Exclure l'ours de zones à brebis, protégées

Par Baudouin de Menten

Enfermer les ours dans des parcs

«Les enfermer dans des parcs», Philippe Lacube, porte-parole de l'ASPAP(Association pour la sauvegarde du patrimoine Ariège-Pyrénées), révêle une des aspirations de l'ASPAP: l'ours est un animal de cirque à clôturer: des zoos, des parcs, comme à Borce où . Des ours à qui on jette des croquettes, des c

Après la mort de Palouma: Franska, la nouvelle cible

Par Baudouin de Menten

Après la mort de Palouma

Depuis la mort de Palouma, la stratégie des opposants se précise. Il faut éliminer l'ourse Franska. Par quel moyen? Toutes les stratégies sont possibles.

La fermeture des paysages

Il faut se rappeler que l'élevage ovin

Palouma: des coïncidences troublantes

Par Baudouin de Menten

Génération écologie demande une enquête

Le mouvement Génération Ecologie a fait part de son «inquiétude» après la mort dans les Hautes-Pyrénées de l'ourse slovène Palouma, et demandé une commission d'enquête sur ses causes.

«Soit l'ourse (...) a fait un faux mouvement en explorant une zone inconnue p

Divergences sur le chiffre des victimes causées par les ours

Dans le grand sud-ouest, les journalistes doivent avoir des sources bien différentes.

D'un côté la très pastoralement anti-ours Dépêche du Midi publie « 200 brebis victimes de l'ours » et puisse ses sources uniquement dans les déclarations des opposants issus du monde agricole ou des élus locaux. Pas un mot de l'organisme qui assure le suivi des victimes, pas de recoupement des our

Sarousse, un cheveu dans la soupe des éleveurs

par Baudouin de Menten

Le lâcher de l’ourse Sarousse en août à pris les opposants de vitesse. Sarousse serait-elle arrivée comme un cheveu dans la soupe aux épinards des éleveurs ? Les gros bras de l’ASPAP n’ont pas manqué de monter à la tribune pour montrer leur biceps.

Bernard Moules, secrétaire général de la Fédération régionale des syndicats

Festival Résistances 2006 : Philippe Lacube s'invite au débat pour défendre les casseurs d'Arbas

10e festival international de films

Farid Benhammou a été invité à participer à un débat sur l'ours au Festival du film politique et social "Resistance" à Foix. Philippe Lacube de l'ASPAP et quelques éleveurs jugés pour "la manifestation spectaculaire" d'Arbas en ont profité pour défendre les casseurs poursuivis.

Le festival de Foix s'inscrit dans une longue tra

L’ASPAP se présente comme victime

Suite au saccage de la mairie et du village d’Arbas le 1er avril, 10 membres de l’ASPAP (Association de Sauvegarde du Patrimoine Ariège Pyrénées) passeront devant le tribunal correctionnel le 20 juillet. L’ASPAP organise le soutien aux casseurs.

Les anti-ours organisent un samedi de terreur à ARBAS

Retour sur les faits: Le Samedi 1 avril, 2006, des manifestants

L'oursonne, Lacube et l'Augustin

Il estoit une oursonne qu’avoit coustumeDe porter sous son chef un lourd collier.En rayson de quoy les gens par coustumeLa nommaient Collier de la Reynes.C’estoit petite oursonne slovène,qui apporte en Ariège sa santé et ses gênesAu dam d'Augustin et Louis sans cervelles.Car élevée à l’eau de Javelle,Sy bien qu’aucun malgracieux virusDe cent mètres s’approcher d’elle ne susse.

Un jour qu’elle estoit en cheminPour ca

François Arcangeli réagit après la visite de l'ASPAP

François Arcangeli, maire d'Arbas réagit à la visite de l'ASPAP et de Philippe Lacube à Arbas le 13 mai

Stop à la violence

François ArcangeliCe samedi 13 mai, au retour de la manifestation anti-ours à Bagnères de Bigorre, l’ASPAP, association soutenue par le Conseil Général de l’Ariège et par son Président Augustin Bonrepaux, a pro

Arbas à nouveau attaqué par les anti-ours. Aude Arcangeli témoigne

La place d'Arbas transformée en champ de bataille.

Arbas a une nouvelle fois été pris pour cible par les anti-ours. De retour de la manifestation de Bagnères-de-Bigorre, la tentation était trop forte ou bien est-ce l'effet de l'alcool.

Stéphane Lessieux, porte parole de l'ASPAP avait déclaré lors de la manifestation de bagnères-de-Bigorre : « La ma

Des appâts pour les ours : du miel et du verre

Pyrénées : découverte de onze récipients avec un mélange de miel et de débris de verre destinés aux ours.

M.Emmanuel BERTHIER, préfet des Hautes-Pyrénées vient de porter plainte, au nom de l'Etat, auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance de Tarbes.

Du miel et du verre pour les ours

Dimanche soir, un promeneur découvre à Bagnère